Une enquête d'Henning Juul, T2 : Douleur fantôme
EAN13
9791028108601
ISBN
979-10-281-0860-1
Éditeur
Bragelonne
Date de publication
Collection
Thriller (2)
Nombre de pages
480
Dimensions
24 x 15 x 3 cm
Poids
584 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une enquête d'Henning Juul, T2 : Douleur fantôme

De

Bragelonne

Thriller

Offres

Découvrez le prince norvégien du thriller, traduit dans 29 pays

« Si tu découvres qui m’a fait plonger, je te révélerai ce qui s’est réellement passé, la nuit où ton fils est mort. » Tel est le message qu’Henning Juul reçoit de Tore Pulli, un criminel condamné pour meurtre. Or, la seule chose qui l’intéresse désormais, c’est la vérité sur l’incendie qui lui a pris son fils. 
Quand Tore Pulli est retrouvé mort dans sa cellule, Henning Juul décide d’enquêter. Il refuse de croire au suicide d’un criminel endurci, clamant son innocence et décidé à monnayer sa sortie. D’autant que le crime dont Pulli a été accusé ne portait pas sa signature. 
Aux côtés de Iver Gundersen, le nouveau compagnon de son ex-femme, il met au jour une conspiration mafieuse, où tous les coups sont permis. Bientôt, il ne traque donc pas un, mais plusieurs tueurs…

« Habile, bourré de suspense et attachant, Douleur fantôme entretisse intelligemment plusieurs intrigues pour une quête tragique. Thomas Enger est une voix incontournable du thriller nordique. » Chris Ewan 

Mot de l’éditeur
Ce n’est qu’à la fin de Cicatrices, le premier volume de la série, que démarre l’affaire principale, bien plus personnelle, à laquelle Henning Juul va se consacrer au cours des quatre volumes suivants, à commencer par Douleur fantôme : comprendre ce qui s’est réellement passé la nuit où son fils est mort. Son métier de journaliste l’a conduit à se faire de nombreux ennemis, et Juul a l’intuition que l’incendie, loin d’être accidentel, le visait lui. Des aspects cachés de son passé, de celui de sa famille, voire de la Norvège vont être dévoilés. Sorte de thriller dans le thriller, cette enquête est à la fois personnelle, familiale et collective.
S'identifier pour envoyer des commentaires.