Petit traité de la marche en plaine
EAN13
9791091902519
ISBN
979-10-91902-51-9
Éditeur
Fario
Date de publication
Collection
FARIO EDITIONS
Nombre de pages
80
Dimensions
17 x 14 x 1 cm
Poids
150 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petit traité de la marche en plaine

Fario

Fario Editions

Offres

S’ouvrant sur une ironique adresse à Ramuz et aux conquérants des sommets alpins, tirant gloire ou ravissement éphémères de leurs exploits, ce splendide texte de Gustave Roud plaide ici pour une expérience de la marche en apparence plus modeste mais combien plus profonde. Le poète fut, en effet, un grand arpenteur des collines du pays vaudois, marcheur nocturne souvent, rendant visite à un ami ou errant sans prétexte ni but. Examinant, à sa façon délicate, divers aspects du voyage – la solitude, le rythme, les noms de villages, les étoiles, les chambres –, Roud ne s’y arrête que pour décliner la singularité de son aventure : car la marche, si elle implique le corps et sa fatigue, faisant même de celle-ci une alliée, est pour lui une voie spirituelle. Une fuite, une rupture, un oubli, un saut hors de la linéarité du temps et de l’architecture de l’espace : il s’agit avant tout de se perdre, de devenir le fantôme de ce monde, d’en être chassé pour le faire renaître dans l’intemporel, dans les mirages de l’esprit et dans les miracles du cœur, au seul rythme de ses pas, au seul diapason de sa joie.
La marche est l’autre nom de la solitude.
S'identifier pour envoyer des commentaires.