Jacques Rigaut, le suicidé magnifique
EAN13
9782072713224
ISBN
978-2-07-271322-4
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Hors série Littérature
Nombre de pages
720
Dimensions
23 x 22 x 3 cm
Poids
866 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jacques Rigaut, le suicidé magnifique

De

Préface de

Gallimard

Hors série Littérature

Offres

Paris, novembre 1929 : les «Années folles» s'achèvent. Dans sa chambre d'une maison de désintoxication, un jeune homme de trente ans se tire une balle dans le cœur. Cest Jacques Rigaut ; le plus beau, le plus radical des dadaïstes. Tous ses amis sont des artistes : ils s'appellent André Breton, Paul Éluard, Drieu la Rochelle ou Man Ray. Lui, en dandy désinvolte, ne laisse que quelques fragments et des dettes. À New York et à Paris, Rigaut se perd dans la drogue, l'alcool et les femmes : c'est lui le Feu follet, immortalisé au cinéma par Louis Malle. Ses rares Écrits hantent toujours les avant-gardes et la contre-culture des deux côtés de l'Atlantique. Fruit de quinze années de recherche, illustrée de nombreuses photographies et de documents inédits, cette biographie monumentale se lit comme le grand roman des «Années folles» et de la «Génération perdue».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Annie Le Brun